FROZEN GRAVES

Frozen Graves

En bon chineurs de l'underground que vous êtes, vous connaissez certainement le label finlandais Kuunpalvelus, capable de sortir des perles du néant comme rarement (Tour de Garde peut certainement rivaliser niveau flair). Pour illustrer la chose, on peut citer l'excellente démo de STARCAVE récemment, mais deux ans auparavant c'était la démo de FROZEN GRAVES qui marquait les esprits de quelques chineurs. Autant dire qu'une suite était attendue, surtout au vu de l'obscurité du projet.

Premier constat : le mystère se dissipe un peu et on découvre du beau. Comme vous le savez, la consanguinité est forte dans certaines parties de la scène, ce n'est donc qu'à moitié étonné que nous retrouvons LSA de COSMIC CHURCH derrière le projet, aidé de son bassiste dans ASYMMETRY, et d'un... français nommé Déchéance ! Bien connu chez nous pour ses activités dans NECROPOLE et CENOTAPHE. C'est un petit monde le BM, y’a pas de doute.

Deuxième constat : une fois ce line-up connu, l’album révèle moins d'inattendu puisque la filiation COSMIC CHURCH est particulièrement audible. Plus audible que sur la démo, où l’aura norvégienne (old-SATYRICON notamment) planait encore. Le manque de surprises n'est pas aidé par une homogénéité forte, ce qui ne serait pas dommageable si le niveau était un poil plus inspiré, car ici cette homogénéité se transforme vite en linéarité. Cela n’empêche pas FROZEN GRAVES de nous offrir de réelles phases de tension, que ce soit via ces hurlements déchirants omniprésents, ou des breaks de tueur comme sur le fabuleux "Burial Silence". Le synthé tient évidemment un rôle central et s’impose souvent face au reste, mais peine à atteindre des altitudes phénoménales. Après quelques écoutes, l’album a révélé tout son potentiel, et malgré une qualité de composition indéniable, peu de choses marquent durablement. A titre d’exemple, bien que moins "true" — même moins BM — que cet album, le dernier COSMIC CHURCH reste amplement plus inspiré, plus profond que ce premier FROZEN GRAVES.

Cela reste un album de qualité, loin des modes actuelles, proche d’une certaine atemporalité, mais qui souffre d’un manque d’inspiration, perdant de son impact au fil des écoutes. N’insistez pas trop dans ce cas, au risque de voir la magie décliner.

par Blaise, le 25/06/2018

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Cosmique recommandés

ASTRAL PATH - An Oath to the VoidHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaBLÅKULLA  - Darkened by an Occult WisdomIN LUNA - Forgotten LivesVARGNATT - GrausammlerARCKANUM - HelvítismyrkrNUMENOREAN  - HomeMESARTHIM - IsolateENTARTUNG - KrypteiaSOLSTAFIR - KöldLANTLOS - LantlôsBLUT AUS NORD - Memoria Vetusta III: Saturnian Poetry

Partager cette chronique

Autres chroniques