FRIGORIS

Wind

Groupe allemand (pour ne pas changer) de Black Metal d'inspiration « pagan », FRIGORIS a sorti en 2010 un premier album d'un niveau plutôt moyen. En effet, que de chemin réalisé depuis Nach dem Krieg ! Sur l'album de 2010, le style est assez hésitant malgré quelques bons passages (notamment à la guitare sèche), avec une construction musicale un peu hachée et une homogénéité qui fait défaut. L'aspect mélodique est bien présent, mais pas forcément maîtrisé comme il le faudrait, souffrant de breaks parfois douteux et d'une voix grave bien dommageable. Au contraire, ce Wind présente un combo qui a muri et qui a su apprendre de ses erreurs...

Le style est mélodique, avec quelques influences pagan, mais globalement le premier est plus présent que le second. Certes on retrouve les caractéristiques du Black Metal pagan avec la guitare sèche et une construction musicale plutôt tranchée et travaillée, avec de nombre breaks, mais loin d'un ODAL ou d'un OCTOBER FALLS, FRIGORIS joue d'abord dans le registre d'un Black Metal mélodique avec un  intérêt tout particulier pour des riffs moteurs qui s'étalent sur la longueur, d'ailleurs pas dénués d'influences atmosphériques lorsque c'est le cas. Les breaks d'ambiance sont nombreux, réussis, offrant un champ d'expression important à une guitare sèche inspirée. Celle-ci est d'ailleurs très présente dans l'ensemble et on ne saurait s'en plaindre. Les petits problèmes de voix précédemment mentionnés n'ont plus lieu d'être (au contraire, la voix est ici de qualité !) et le choix des structures musicales agréables et parfois presque mélancoliques, confère un plus indéniable à la musique du groupe la dotant d'une dimension presque mélancolique par moments. Subtile, assez inspiré, bien fichu formellement, il ne manque qu'au quatuor allemand qu'un peu plus de mélodies prenantes et peut-être un peu de puissance. Le rythme mid-tempo utilisé ici n'est en effet pas une mauvaise chose en soi, mais quelques passages plus « directs » auraient donné un peu plus de piment.

D'un point de vue du visuel, le niveau est là : une bien belle pochette tout en carton, suivant parfaitement le concept païen choisi par le groupe. Les tons et la réalisation sont soignés, il est juste dommage que le livret se limite à 8 pages et que l'intérieur répète à chaque fois plus ou moins la pochette. L'ambiance est bien là et on ressent le concept païen sans problème. Quelques ajouts de chœurs auraient pu davantage booster le constat malgré tout ; leur intérêt aurait été je pense meilleur que celui des voix féminines ici présentes (et qui ne sont pas forcément mauvaises soit-dit en passant).

Un bon album, mélodique et (secondairement) pagan à la fois, qui plaira sans aucun problème à tous les fans du genre !

par Baalberith, le 16/07/2013

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

WINDIR - ArntorCELTEFOG - Sounds of the Olden DaysARYAN ART - ...I Berem Plodovete Na Nasheto NehajstvoLEGION OF DOOM - The Horned Made FleshULVER - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 CapitlerFINSTERFORST - ...Zum Tode HinWINDIR - 1184HAKUJA - LegacyFINSTERFORST - WeltenkraftLES CHANTS DE NIHIL - Propagande ErogèneVALLENDUSK - Black Clouds GatheringWOLFNACHT - Project Ordensburg

D'autres albums d'ambiance Païenne recommandés

ARCKANUM - ÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞBILSKIRNIR - Wotan RedivivusHEIMDALLS WACHT - Westfälischer SchlachtenlärmFINSTERFORST - WeltenkraftELITE - We Own the MountainsKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitETERNUM - Veil of Ancient DarknessHEIMDALLS WACHT - Ut de graute olle Tied - Deel Twee (Land der Nebel)HEIMDALLS WACHT - Ut de graute olle Tied - Deel IFINNTROLL - Ur Jordens DjupDOWNFALL OF NUR - Umbras de BarbagiaWINTERFYLLETH - The Mercian Sphere

Partager cette chronique

Autres chroniques