ESPHARES

Par delà le fleuve de la mort...

Avant d’être un one man’s band lorrain crée par Mortiferiis en 2008, ESPHARES est le nom d’un des anges descendus sur Terre pour observer les humains, les Grigori.

L’observation semble être justement l’une des qualités de notre homme. Il a écouté et assimilé beaucoup de choses différentes aussi bien dans le Black Metal que dans d’autres styles. Sa musique est d’abord basée sur les influences qu’il avoue : SETHERIAL et SUMMONING. Ce mariage improbable se manifeste par des titres rapides emmenés par une BAR folle, des passages qui calment le jeu en devenant épiques et surtout des nappes de claviers très présentes. Pour l’utilisation du clavier d’ailleurs, ce n’est pas SUMMONING qui vient le premier en tête mais les musiques de St Seiya (le DA Les Chevaliers du Zodiaque). Quoi que l’on pense de ce dessin animé, il faut reconnaître le talent de son compositeur qui a crée des ambiances extraordinaires et poignantes. Eh bien ESPHARES nous donne une version Black Metal de ces ambiances. Et c’est une grande qualité ! C’est très réussi dans la deuxième partie de « De la mort je m’éveille » (à 3:00) ou « Par delà le fleuve de la mort ».

Si les claviers sont parfaitement dosés, ce n’est pas le cas de la BAR qui, au lieu de devenir un atout comme chez MIRRORTHRONE, est trop en avant et casse un peu le plaisir des bonnes compositions. C’est pardonnable puisque ce n’est qu’un problème d’ajustement, mais assez dommageable.

En revanche, on retrouve d’autres ambiances tout au long de ces 25 minutes en 6 titres. Le côté épique est plus ou moins fort selon les morceaux mais il y a aussi une volonté agréable de variation avec des samples de batailles (« Le Chant de l’Au-Delà »), des vocaux superposés (« Un Souffle Féérique »), des soli destructeurs… et puis un morceau assez à part : « L’Ombre de la Sphère Inconnue ». Sur celui-ci, les ambiances sont plus agressives et on finit même avec du grind à la MORTICIAN… Ce mélange de vocaux black et death et les claviers accompagnant les changements de rythme font furieusement penser à… FURIA.

ESPHARES fournit ici un bel effort qui a des imperfections surtout dues au manque de moyens et d’expérience, mais sûrement pas au manque d’inspiration ou de travail. Avec un album enregistré en studio, ce groupe pourrait proposer de grandes choses.

http://www.myspace.com/esphares

 

par Sakrifiss, le 13/09/2009

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

WINDRIDER - To New Lands... SKYFOREST - AftermathMESARTHIM - AbsenceHORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoCRADLE OF FILTH - Vempire (Or Dark Faerytales In Phallustein)DIMMU BORGIR - StormblastBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .OLD MAN'S CHILD - Revelation 666 - The Curse Of DamnationMORGUL - The Horror GrandeurMOONSORROW - Jumalten aikaMIRZADEH - The Creatures Of Loviatar

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

SUMMONING - Oath BoundSUMMONING - Let Mortal Heroes Sing Your FameIMMORTAL - At The Heart Of WinterSUMMONING - Old Mornings DawnDARKTHRONE - The Cult Is AliveBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleSUMMONING - StrongholdMACABRE OMEN - Gods of War - At WarSA MEUTE - 50 contre 1SAMAEL - Reign Of LightSTORMLORD - Supreme Art Of WarEQUILIBRIUM - Erdentempel

Partager cette chronique

Autres chroniques