ESCHATON

Unshaken

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, ESCHATON est un groupe grec formé au début des années 2000, ayant sorti des démos, ep, et un premier album en 2006 : Causa Fortior qui grâce à sa qualité avait su se faire une place dans les collections de nombreux amoureux du true Black Metal au feeling légèrement mélodique. C'est six ans après ce très bon premier album donc que les Grecs embrayent sur une seconde sortie longue durée : Unshaken.

Je n'ai pas écouté l'ep qu'a sorti ce groupe entre ces deux albums, donc j'ai été bien surpris du virage qu'a pris le groupe, d'un True Black épuré aux mélodies prenantes, on passe à un Black Metal plutôt bien produit, puissant, et au fort feeling Heavy metal. On ressent toujours des influences à aller chercher du coté des pays nordiques, mais à côté de ça il y a une énorme dose de mélodies travaillées, avec des solos et une puissance qui tire clairement vers le Heavy Metal. Ou tout simplement vers du Black à la grecque... Cela m'a franchement dérouté lors des premières écoutes à tel point que j'ai vite remisé ce disque en me disant qu'il n'était pas mal mais que ce n'était pas vraiment ma came ; puis je l'ai ressorti après plus de deux mois sans poser l'oreille dessus, histoire de voir avec le recul ce que la bête a dans le ventre.

Honnêtement c'est plutôt positif, bien que je ne sois pas fan de leur nouveau style, l'album passe tout seul. On sent clairement qu'un gros travail a été fait sur les compositions, ça rentre dans le lard mais en même temps c'est plein de subtilités, comme par exemple un jeu de basse tout en finesse qui apporte un réel plus aux ambiances épiques que produisent les grecs. Les solos de même, sans être une débauche de technique, sont fins et donnent un second souffle à des compos parfois un peu trop longues, en évitant qu'il y ait trop de répétitions. A mon avis cette longueur des morceaux est le principal point faible de l'album, heureusement qu'il y a quelques variations et des solos intéressants dans leurs compos parce que sans ça, ce serait l'ennui assuré passé les 3 minutes. Des morceaux plus courts auraient selon moi gagné en efficacité.

Mais il faut croire que ce n'était pas l'objectif de ESCHATON sur cet album que d'être efficace! Les types ont un réel talent de composition et bien que ce ne soit pas un disque que l'on va avoir envie de ressortir tous les deux jours, il mérite une place chez les amateurs de Black Grec, fin, mélodieux et épique. Personnellement je suis un peu déçu qu'ils n'aient pas sorti un Causa Fortior bis qui répondait plus à mes goûts, mais pour le coup je suis incapable de faire de la mauvaise foi, on tient là un bon album qui a des choses à offrir! En revanche, c'est absolument à déconseiller aux allergique du Black à mélodies bien entendu...

par Placenta, le 01/02/2013

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ULVEGR - ArctogaiaNOCTEM CURSIS - Nocturnal FrostAPOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeDRAKHIAN - High Zephyr PointVALLENDUSK - VallenduskFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionFRIGORIS - Nur ein Moment...GALLOWBRAID - Ashen EidolonHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaNOX ILLUNIS - In Sideris PenumbraLUTOMYSL - Catharsis

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

THIASOS DIONYSOS - SatyrERED WETHRIN - Tides of WarEQUILIBRIUM - Turis FratyrMIRZADEH - The Creatures Of LoviatarBLACK MESSIAH - First War of the WorldNECROFEAST - SoulwindsSUMMONING - Minas MorgulSUMMONING - Nightshade ForestsFHOI MYORE / WYRMS - Les Limbes Pourpres / Mehxôhorr - Les IV Dimensions CosmogoniquesMACABRE OMEN - The Ancient ReturnsHYPERION - Seraphical EuphonyTHULCANDRA - Under a Frozen Sun

Partager cette chronique

Autres chroniques