DARKTHRONE

The Cult Is Alive

On peut dire qu'on l'attendait cet album. Un retour chez Peaceville, un single, un clip...qu'est-ce que les Norvégiens allaient pondre cette fois-ci? On savait que Fenriz et son compère, dans leur attitude comme dans leurs interviews, ne cachaient pas leur attachement à la scène des années 80. Ils sont même allé jusqu'à évoquer le terme « punk » à plusieurs occasions.

Eh bien, ce The Cult Is Alive est tout simplement une synthèse parfaite de plus de 10 ans de metal noir, de Bathory à Transylvanian Hunger. En effet on perçoit ici parfaitement le côté Thrash/Punk de la chose, comme sur « Too Old, Too Cold », ou « Whiskey Funeral ». Nous avons même droit à un riff qui pourrait sortir tout droit de Latex Cult d'IMPALED NAZARENE au début de « Tyster paa gud », c'est pour dire. Mais bien sûr, on parle ici de black metal. Et à ce propos on se sent revenir quinze ans en arrière quand à 2min07 d' »Atomic Coming », surgit un riff faisant immédiatement penser au DARKTHRONE de A Blaze In The Northern Sky et Under A Funeral Moon. La voix de Nocturno Culto quant à elle est dans la continuité des albums précédents, violente, dictatoriale sur certains titres, en tout cas tout à fait en place, plus que sur Sardonic Wrath.

Pour ce qui est de la technique, les gaillards n'en font pas des tonnes, pas besoin, ils vont droit au but et touchent juste. Ils savent maîtriser leurs instruments, mais n'ont jamais senti la nécessité de masturber leurs manches et autres baguettes....ce dont on les remercie! Mais, chose rare depuis le départ de Zephyrous, le groupe nous gratifie de quelques solos venant renforcer l'ambiance old school de The Cult Is Alive. En ce qui concerne le visuel, il colle parfaitement à la musique, décadent, blasphèmatoire, en bref bien, mais sans être excellent, à l'image de celui du single où l'on avait pu noter le très bon travail du Quebecois Eric Masicotte (qui fait également parti de THE SYRE).

En bref, si dans les jours qui viennent vous avez prévu une ballade en forêt, passez chez un disquaire auparavant pour vous procurer cette galette. Ensuite vous n'aurez besoin que d'un Walkman (ou mp3, ordinateur portable,...et quelques bières...), et entre les arbres et ce The Cult is Alive vous serez paré pour un saut de 15 ans dans le passé.

« Are You Satan? I Don't think so. You Copy my Style and you call yourself a man? »

par Sakrifiss, le 28/03/2009

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

WINTER OF APOKALYPSE - Solitary Winter NightBLODSRIT - HelvetshymnerLEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightWARLOGHE - Womb Of PestilenceMORKEKUNST - MørkekunstARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderARMAGEDDA - Only True BelieversHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensTORTURIUM - Misanthropic Angels Burning WindsDER STÜRMER / TOTENBURG - Si Vis Pacem, Para BellumODELEGGER - The Titan's TombFREITOD - Possessed by the Horns of Terror

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

RAATE - Demo IESCHATON - UnshakenBAL-SAGOTH - The Chthonic ChroniclesBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleNECROFEAST - SoulwindsMACABRE OMEN - Gods of War - At WarMACABRE OMEN - The Ancient ReturnsHIMINBJORG - WyrdFHOI MYORE / WYRMS - Les Limbes Pourpres / Mehxôhorr - Les IV Dimensions CosmogoniquesTRIUMPHANT - Herald the UnsungERED WETHRIN - Tides of WarETERNUM - Summoning the Wolven Spirit

Partager cette chronique

Autres chroniques