CUCKOO’S NEST

Everything Is Not as It Was Yesterday

CUCKOO'S NEST, c'est un nouveau groupe ukrainien qui nous offre en cette année 2014 leur second album. Sachant que c'est Pest productions qui les a découverts, on devine un peu le penchant musical des 5 garçons...

En effet, on est clairement ici dans la veine Post-Black, avec ce côté un peu Rock, suave par moments, mais avec une voix réellement Black. Avec trois guitaristes, on pourrait s'attendre à quelques envolées ou du moins à un travail soutenu sur ce plan, mais ce n'est pas trop le cas. Il est vrai que le style ne s'y prête pas : les guitares développent des riffs qui se chevauchent peu et qui apparaissent donc clairement dans les structures musicales. Ne nous y trompons pourtant pas, sans surenchère technique, le travail n'est pourtant pas oublié ! Il reste juste discret, si je puis dire et subtile. Le rythme musical est bien sûr mid-tempo ; il est parsemé de breaks réguliers (et nombreux), d'instrumentations et de voix claires, féminines et masculines (pas vraiment pénibles dans l'ensemble), afin de développer une ambiance particulière. Finalement, dans ces plus de 57 minutes de musique (on exclut le dernier morceau qui n'est qu'une reprise), c'est bien le jeu des guitares qui est au cœur de la musique et de son rendu. Ce dernier reste intéressant sans être réellement marquant. On a quelques belles mélodies pour les fans du genre, le 5e morceau est à mon sens le meilleur exemple.

La pochette est vraiment très contestable : à première vue j'avais cru déceler le dessin d'un CD vu de dessus, mais en réalité il s'agit simplement d'un cercle zoomant sur une jetée sur lequel le groupe se balade. Quel intérêt ? On cherche toujours. Certes, l'ensemble est homogène d'un point de vue de la présentation et des couleurs (bleutées), mais le livret huit pages offre comme fond des dessins très floutés avec type photoshop « aquarelle » peu pertinents. Il faudra s'en contenter, d'autant qu'aucun concept n'est explicite. Cela ne gêne pas trop l'ambiance, mélancolique comme bien souvent dans le Post-Black, qui reste efficace pour les amateurs de ce style.

Un album bien agréable pour les fans, mais qui manque de puissance pour sortir du lot. A écouter.

par Baalberith, le 03/09/2015

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Rock Metal recommandés

DEADWOOD - Picturing a Sense of LossLIFELOVER - PulverDEAFHEAVEN - New BermudaSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidIN LUNA - Forgotten LivesLANTLOS - LantlôsFALAISE - My Endless ImmensityMARUNATA - RéminiscenceTRNA - Lose Yourself to Find PeaceTRNA - Earthcult

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

SAD - Abandoned and ForgottenSALE FREUX - Adieu, vat !SKYFOREST - AftermathVIOLET COLD - AnomieWOODS OF DESOLATION - As the StarsAUGURE FUNEBRE - Au travers des forêts profondesHYPOMANIE - Calm Down, You Weren't Set on FireOWL'S BLOOD - Cold Night of MeditationDODSFERD - Cursing Your Will to LiveSAD - Devouring the DivineSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidTRNA - Earthcult

Partager cette chronique

Autres chroniques