COR SCORPII

Monument

Comment chacun sait, la mort de Valfar (RIP) et donc de WINDIR a engendré certains rejetons se réclamant peu (ex : VREID) ou prou (ex : MISTUR) du maître, du moins musicalement et/ou conceptuellement. Dans ce choix, CORSCORPII se range très clairement dans le camp des groupes très windiresques. Dès les premières notes cela se ressent... Alors comme à chaque fois, il est impossible de voir chez ces groupes un talent équivalent à celui du grand WINDIR, ce serait trop beau, Valfar était de ces génies que l'on copie sans jamais égaler, mais COR SCORPII est assurément le meilleurs de ces avatars !

Une chose à noter d'abord : le concept de COR SCORPII n'a pas grand-chose à voir avec celui de Windir : ici nous n'avons pas d'hymne à la Nature et aux traditions norvégiennes, mais à quelque chose de plutôt sombre, voire occulte. C'est évidemment très bien rendu, mais difficile d'adhérer au concept à l'écoute. Le beau pagaging dans une cohérence de tons marrons agréable est un plus que trop peu de groupes adoptent, autant le mettre à leur crédit ! Alors je parle ici de la version digipack du label d'origine, car leur nouveau label (?) a décidé de rééditer l'album et je ne connais pas ce (nouveau ?) visuel. Par contre, ce même label a prévu apparemment de sortir cet album et la démo précédente dans un seul album, c'est donc une excellente nouvelle et une occasion à ne pas rater !

Musicalement ce sont les riffs électrisés, les envolées windiresques qui s'enchaînent du début à la fin, servis par des synthés en nappes caractéristiques qui parfois s'aventurent à créer des mélodies (ex: fin du 5e morceau) ; le tout est exécuté par un guitariste de MISTUR ET VREID (sans blague) qui officiait dans WINDIR, tout comme le claviériste également. Les compos dans tout ça sont superbes, à part quelques très rares passages sous-faits, pour peu bien sûr que vous appréciez le bm mélodique de pure souche. Quelques morceaux d'antologie ou presque sont à noter.

Bref, voilà un album totalement indispensable, surtout pour les fans de WINDIR. Evidemment, ce n'est pas très original, mais suprêmement efficace. Une bonne dose de crack pour tous ces drogués de WINDIR que beaucoup d'entre nous sommes encore (et pour toujours ?) ! Vivement le prochain !

par Baalberith, le 26/05/2010

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ANGMAR - Zurück in die Unterwelt CATAMENIA - Winternight TragediesFRIGORIS - WindASMUND - WillFINSTERFORST - Wiege der FinsternisTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeGRAVEWORM - When Daylight's GoneFINSTERFORST - WeltenkraftORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoGOATMOON - VarjotVALLENDUSK - VallenduskELDRIG - Urlagarne

D'autres albums d'ambiance Païenne recommandés

UTLAGR - 1066 - Blood and Iron in HastingsKERMANIA - AhnenwerkGRIFT - ArvetCAVERNE - Aux Frontières du MondeFINNTROLL - BlodsveptCAVERNE - Chants des Héros OubliésTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumWIEGEDOOD - De doden hebben het goedHEIMDALLS WACHT - Der Untergang der alten Welt AASKEREIA - Dort, wo das alte Böse ruhtWALDGEFLUSTER - Femundsmarka - Eine Reise in drei KapitelnFHOI MYORE - Fhoi Myore

Partager cette chronique

Autres chroniques