BATHORY

Under the Sign of the Black Mark

Les années 80 auront vu l'émergence, au sein de la scène Metal, d'une course à la rapidité et à la violence. Alors que le Thrash Metal et le Death Metal venaient d'apparaître, un autre style obtint le champ libre pour se développer. Je parle bien évidemment du Black Metal. Mais si ce dernier pouvait être cumulé avec le Thrash et le Death dans les productions de HELLHAMMER, CELTIC FROST, SODOM, VULCANO ou SARCOFAGO, un seul groupe, à l'époque, semblait chercher à développer l'essence du Black Metal Primitif pur et dur : BATHORY. Originaire de Suède, ses deux premiers albums terrorisèrent littéralement ses auditeurs, prêt à tuer au nom du groupe et envoyant des tonnes de courriers au label. C'est à ce moment-là que Quorthon, unique membre connu du groupe, dévoila qu'il n'était pas un démon des enfers. Dans le même temps, en 1987, BATHORY sortira son troisième album, Under the Sign of the Black Mark.

Si les deux premiers albums, Bathory et The Return..., ont permis de frapper le plus fort possible, cet album sera bien plus travaillé. Gardant l'essence éminemment sombre du groupe, Quorthon le fait évoluer vers un sens de la musicalité plus poussé. Cependant, après l'intro, c'est à un titre dans la pure tradition des deux premiers albums que nous avons affaire. "Massacre" déboule ainsi pour nous asséner un Black Metal Primitif qui inspirera de nombreux groupes par la suite. Toutefois, à partir de "Woman of Dark Desires", on sent que quelque chose a changé. La présence d'un refrain mais également d'un clavier donnant des ambiances de glaces nous le fait vite comprendre. Cette rythmique plus lente que sur le morceau précédent permet de distiller un meilleur rendu musical. Nous ne sommes plus juste dans un simple exutoire. Néanmoins, Quorthon hurle encore plus violemment qu'avant comme en témoigne les titres mid-tempo "Call from the Grave" et "13 Candles". "Call from the Grave", en particulier, possède une atmosphère des plus morbide et sépulcrale. Le son des guitares se répercute comme sur les parois d'une crypte abandonnée par les vivants. Quorthon semble plus que jamais au bord du gouffre. Enfin, la batterie et ses échos renforcent cette impression de maladie mentale.

Under the Sign of the Black Mark nous invite dans des enfers de feu et de glace. Il s'agit d'une vision des enfers digne des peintures les plus terrifiantes de Jérôme Bosch. Mais, mis à part "13 Candles" qui parle du sacrifice d'une vierge, Quorthon ne parle plus de satanisme. Les sujets abordés sont divers et variés. On parle toujours de guerre et de légende nordique, cependant, ce qui ressors comme impression, textes à part, c'est bien une visite aux enfers.

Le titre "Enter the Eternal Fire", cherchant à présenter la rencontre d'un homme après la mort avec le Diable, est également l'un des titres phares de cet album. Ce titre préfigure ce que BATHORY nous proposera à partir de Blood Fire Death. Le riff de guitare et ce son de cloche nous invitent ainsi à surplomber des paysages qui, au fil du voyage, se feront de plus en plus surréalistes. Des arpèges les suivent et nous amènent au riff principal. Du haut de ces 7 minutes, ce morceau est le premier long morceau de BATHORY. C'est grâce à ce titre là, ou à "Woman of Dark Desires" et "Call from the Grave" que l'on peut dire que cet album est le plus subtil des trois premiers. A part "Massacre" et "Of Doom", tout est plus travaillé.

Toutefois, entre la période Black Metal des deux premiers et la période Viking Metal des suivants, Under the Sign of the Black Mark n'en demeure pas moins l'aboutissement de la période Black Metal de BATHORY. Et bien que certains préfèrent la période Viking Metal, cet album vaut son statut de culte. Il vaut ce statut au même titre que Blood Fire Death et Hammerheart. Et ça a été pondu en 1987 bordel ! Enfin bon, bien que différent, cet opus se rangera aux côtés de productions telles que I.N.R.I. de SARCOFAGO et Deathcrush de MAYHEM sortis la même année.

par Gul Le Ricanant, le 05/06/2016

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

ARCKANUM - ÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞGORGOROTH - Under the Sign of HellDARKTHRONE - Sardonic WrathDARKTHRONE - The Cult Is AliveDARKTHRONE - Transilvanian HungerDARKTHRONE - Under a Funeral MoonDARKTHRONE - A Blaze in the Northern SkyNYSEIUS - De Divinatione DaemonumCRAFT - VoidMORRIGAN - CeltsBILSKIRNIR - Wotan RedivivusDEATHSPELL OMEGA - Infernal Battles

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

LEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightCLANDESTINE BLAZE - Deliverers Of FaithULVER - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 CapitlerMORKEKUNST - MørkekunstKARGVINT - Once Killed SoulsPEST (Swe) - DauðafærðSHINING - I - Within Deep Dark ChambersSHINING - V - HalmstadMORTUALIA - MortualiaANGANTYR - HaevnMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - Make a change...kill yourselfCRAFT - Void

Partager cette chronique

Autres chroniques