AVOID THE LIGHT

Spleen

Groupe italien dont c’est ici le premier album, AVOID THE LIGHT présente quatre musiciens issus de la scène Metal généraliste qui s’essaient ici à un projet Black. Curieusement, comme souvent, cette expérience tourne plutôt bien.

Très classique dans son approche, Spleen propose un Black Metal mélodique à tendance atmosphérique, mais le travail des guitares est clairement mis en avant. Il existe un intérêt soutenu pour l’instrumental, près de la moitié de l’album étant dénué de voix. La voix n’est pourtant pas mauvaise, assez haineuse, mais elle manque d’un peu de maîtrise dans le rendu. C’est à l’image de l’album, dont la musique joue d’un son assez cru pour le style. Sans être mauvais, il ne permet pas de valoriser autant qu’on aurait pu l’espérer les six morceaux de cet album.

Pourtant la qualité musicale est là. Les riffs et les mélodies sont bien faits, le travail formel est assumé avec un effort sur les guitares et sur la richesse structurelle. Beaucoup de rebondissements, des changements de rythme et un jeu sur les riffs très présent. Des influences Rock, Prog, voire un peu avant-gardiste par moments. Le résultat n’a rien d’extraordinaire, mais est tout à fait honnête (ex : cinquième morceau).

Aucun intérêt concernant le visuel en revanche. Il ne s’agit ici que d’un livret de quatre pages, tout noir à l’intérieur, avec seulement les paroles visibles. On a vu la pochette, on a tout vu. On se doute qu’avec un nom d’album comme celui-ci, l’ambiance n’allait pas tourner à la fanfare mais le dépressif est complètement absent ici. On ne devine qu’un effet mélancolique, présent mais rien d’extraordinaire, bien que les atmosphères soient tenaces.

Un bon album, un peu trop brut dans le son pour le style et qui manque d’approfondissement, mais qui fait son boulot.


par Baalberith, le 30/04/2018

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdGRAVEWORM - When Daylight's GoneCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornDAWN - Slaughtersun - Crown of the TriarchyALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeNEGATOR - Old BlackTHE CALL - The Call

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

DODSFERD - Cursing Your Will to LiveDRAPSNATT - Hymner Till UndergångenWOODS OF INFINITY - HamptjärnSKYFOREST - AftermathBLODSRIT - HelvetshymnerDRAPSNATT - I Denna SkogDEAFHEAVEN - SunbatherGERM - EscapeHYADNINGAR - Imminent Useless SoulURFAUST - EinsiedlerKVIST - For Kunsten Maa Vi Evig VikeBLOOD RED FOG - Harvest

Partager cette chronique

Autres chroniques