ASMEGIN

Hin Vordende Sod & So

Voici le premier album d’un nouveau groupe, ASMEGIN, qui fait une musique très similaire à celle d’un MANEGARM, en un peu plus atmo, avec un rythme assez calme et des violons bien présents : encore un groupe bm folk venu tout droit de Scandinavie ! Le style ? Oui, il s’agit bien de Black Metal folklorique, mais le côté metal est quand même assez nuancé par les chœurs et les passages très calmes, presque atmo, même si les claviers sont loin d’être omniprésents.

Une fois n’est pas coutume, commençons par le fond du problème : l’ambiance et l’inspiration. De ce côté, il s’agit d’un bm folk et païen, qui met en musique les légendes scandinaves et ses êtres peuplant les forêts, tels les lutins et les trolls. Rien que ceci devrait vous mettre l’eau à la bouche, d’autant que l’ambiance est bien mise en évidence, sans surenchère et fioritures. Il y a de la flûte, du piano, des violons bien présents (et bien utilisés) et quelques instruments traditionnels qui, mêlés aux chœurs et voix féminine, claire et grave masculines, permettent de respecter le concept sans grand problème. Cet ensemble peu complexe et intense, mais varié et bien maîtrisé est tout à fait crédible : les morceaux sont beaux et agréables et l’efficacité n’a d’égale que la pertinence de leur musique.
Car sur la forme, il n’y a rien de très technique et abouti, mais tout est très bien à sa place et les structures musicales sont suffisamment intéressantes et maîtrisées pour que la construction musicale soit d’une certaine qualité. Les rebondissements ne sont guère marqués, tout comme les breaks, style oblige, mais aucune linéarité ne se fait sentir et on a même le droit à quelques changements de rythme présentant une certaine accélaration. Tout l’intérêt de la forme musicale se retrouve donc dans les structures musicales qui sont travaillées et variées, jonglant avec les claviers, les instruments folk et les voix claires (quand même un peu trop présentes), tout en soignant la présentation de manière à ne jamais trop superposer les différents éléments. Le fait de réussir à assembler tout cela, avec autant de membres dans le groupe (8, dont un de BORKNAGAR) et sans que les structures en soient hachées, est une belle réussite !

Au total, il s’agit d’une musique plutôt originale et assez variée, respectant parfaitement son concept pour un ensemble plus qu’agréable. Bien dommage que le visuel soit aussi inadéquat et puéril, avec ses dessins de BD et ses posing du groupe qui court dans la neige !

par Baalberith, le 28/03/2009

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal folklorique recommandés

HIMINBJORG - WyrdSVARGA - Spirit of the LandTEMNOZOR - Horizons...DUB BUK - Idu Na WyPIAREVARACIEN - If No SunKRODA - SchwartzpfadMISOGI - Tofotukami WemitamafeVALUATIR - ICONCUBIA NOCTE - Sekerou Peruna a Kladivom ThoraBRAN BARR - SidhHEOL TELWEN - An Deiz RuzBLACK MESSIAH - Heimweh

D'autres albums d'ambiance Païenne recommandés

AASKEREIA - Dort, wo das alte Böse ruhtGARLEBEN - HammoniaSELVANS - LupercaliaDOWNFALL OF NUR - Umbras de BarbagiaHEIMDALLS WACHT - Westfälischer SchlachtenlärmWINTERFYLLETH - The Mercian Sphere WINTERFYLLETH - The Divination of Antiquity FINNTROLL - NattfödFINNTROLL - BlodsveptHEIMDALLS WACHT - Der Untergang der alten Welt HEIMDALLS WACHT - Ut de graute olle Tied - Deel IFOLGE DEM WIND - Inhale The Sacred Poison

Partager cette chronique

Autres chroniques