APOPTOSIS

From Fall to Winter Solstice

APOPTOSIS (en anglais "mort cellulaire programmée") est un projet fondé en Mai 2007 par un trio francophone : Death au chant et à la guitare, Winter, chargé du concept lyrique et de la basse et Naja-Atra à la batterie. Ce n'est que fin décembre 2008 que ce premier album autoproduit de 7 titres pour une durée de 31 minutes 30, From Fall to Winter Solstice, voit le jour.

Cet opus sonne Black avec de multiples influences, notamment Heavy et dans une moindre mesure Death et Thrash ; si bien que je me suis creusé la tête pour le classifier, et finalement l'appellation Black Mélodique m'a paru la plus appropriée. L'ensemble baigne dans une certaine mélancolie voire une certaine amertume sans être dépressif (bien que « Feelings » s'en rapproche). Vous n'y trouverez pas non plus de haine ou de violence mais plutôt de la révolte. Les morceaux sont relativement courts, il en est de même pour les riffs qui sont brefs mais restent bien collés les uns aux autres, dans le style d'IMMORTAL. La guitare et la basse sont au premier plan au contraire de la batterie qui est un peu trop en retrait rendant la musicalité souple et sans agressivité.

Avec un peu de nuances, on dénote un léger manque de richesse musicale. Je pense que l'ajout d'un guitariste supplémentaire permettrait de remédier facilement à ce problème. Au passage, les solos de guitares sur « The Path to Dorang » sont de toute beauté. Les vocaux acerbes et écorchés avec la rage au ventre sans être pour autant violents donneraient peut-être plus d'ampleur aux morceaux s'ils étaient plus graves mais passent très bien. Les paroles guerrières, nihilistes appellent à la destruction de l'humanité et sont contrastées par l'ambiance qui reflète une certaine sérénité. La prod est claire et ne manque pas d'originalité avec un son de bonne qualité. Un bon travail général a été effectué notamment sur les compos qui sont bien agencées. On ne m'enlèvera pas de l'esprit que pour créer une autoproduction de cette qualité, il faut aimer ce que l'on fait et être motivé.

Il est difficile de comprendre pourquoi un tel album n'a pas été signé... enfin... cette chronique n'est certainement pas l'endroit pour étaler ses états d'âme.

Le visuel reflète un petit budget mais avec une certaine application. A noter que les paroles sont incluses dans le livret.

Avec From Fall to Winter Solstice, APOPTOSIS ne révolutionne pas la musique mais n'en est pas moins attrayant et plaisant à l'écoute par la diversité musicale qui lui est propre et même si ce n'est pas mon Black de prédilection, je ne peux qu'encourager un tel projet qui peut d'ailleurs aussi plaire à un autre univers Metal que celui du Black Metal. Vraiment plaisant à l'écoute même en boucle. Seulement un peu court en durée.

A noter que cette autoproduction est limitée à 200 exemplaires numérotés.

par HaßWeG, le 28/03/2009

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Le 10/12/2009 à 22:12:26

Voilà un album bien agréable, qui reste pourtant inégal dans son rendu et sa forme, donc dans son efficacité et son intérêt. Pour ceux qui ne sont pas allergiques aux différentes influences metal et qui aiment les mélodies et le jeu des guitares, cet opus mérite à coup sûr d'être écouté...

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ULVER - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 CapitlerTHE CALL - The CallANGANTYR - HaevnESCHATON - UnshakenHELLSAW - TristOREMUS - PopiołyDARKENHOLD - Memoria SylvarumGOATMOON - Stella PolarisBELENOS - KornôgFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierVEHEMENCE - Assiégé

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

F41.0 - BürdeDEAFHEAVEN - New BermudaKESTREL - Weather EyeCIRRHUS - CirrhusPESTE NOIRE - L'ordure à l'état purMURMUÜRE - MurmuüreNUIT NOIRE - The Gigantic HideoutNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationCATACOMBES - "Le Démoniaque"GERM - LossGERM - WishMISOGI - Tofotukami Wemitamafe

Partager cette chronique

Autres chroniques