ALGHAZANTH

Thy Aeons Envenomed Sanity

Trois ans après leur première démo intitulée Behind the Frozen Forest, et après deux autres démos et un split, les Finlandais d'ALGHAZANTH démarrent vraiment leur carrière de bien belle façon avec ce premier album de seulement 37 minutes.  Le temps est court, mais la performance mérite d'être détaillée !

Car cet album a fait partie de ceux qui ont popularisé le son et le style de l'école mélodique finlandaise, avec quelques autres comme les premiers THROES OF DAWN ou CATAMENIA, voire THYRANE. Et pour cause, deux principaux éléments viennent appuyer indéniablement le constat. D'abord la production, de grande qualité, mais qui est également froide et organique. C'est la marque du célèbre Tico-Tico, qui sied si bien à cette école finlandaise. Ensuite et enfin, le style à la fois très mélodique, mais également bien imprégné de claviers, exhibant dans des morceaux pas trop longs mais suffisamment pour aménager les mélodies, une structure peaufinée et pourtant limpide. ALGHAZANTH y a quant à lui (et avant la plupart des autres groupes du style, à commencer par les célèbres CATAMENIA) ajouté aussi de la rapidité et de la puissance musicale. La symbiose est très bonne, trouvant son paroxysme dans l'excellent 3e morceau où tout se joue en force et en douceur, avec de bons breaks, générant une musique contrastée et très efficace. Le reste de l'album est lui aussi bien fichu sur ce point de vue, bien que parfois un peu linéaire dans sa construction. Cerise sur le gâteau, la voix est haineuse à souhait et on ne peut plus Black !

Reste à assurer dans l'ambiance. Là, le niveau n'est pas aussi bon : certes la production aide, mais le style n'est pas assez orienté dans la volonté de faire ressortir une ambiance et, surtout, aucun travail de mise en scène n'est présent (ex : guitare sèche, quelques cordes, samples). Finalement le concept hivernal n'est pas absent, loin s'en faut, mais aurait pu être mieux représenté. Le visuel n'aide pas du tout, avec des images de négatif photo imbibées de bleu qui ne convainquent vraiment pas. L'intérieur du livret tente maladroitement un ensemble plus violacé qui n'est pas, lui non plus, très crédible.

Un très bon premier album pour un groupe qui n'en restera pas là : à connaître !

par Baalberith, le 30/12/2012

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

F41.0 - BürdeDARKENHOLD - Memoria SylvarumASMUND - WillCELTEFOG - Sounds of the Olden DaysVINDLAND - Hanter savetSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierWIEGEDOOD - De doden hebben het goedSLAEGT - Beautiful and DamnedORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoBAISE MA HACHE - Le Grand SuicidePAGAN BLOOD - Lords of the SeasWYRMS - Morcar Satoric - Les VI Chemins du Crépuscule

D'autres albums d'ambiance Indéfinissable recommandés

PENUMBRA - EmanateNAGELFAR - SrontgorrthCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornOLD MAN'S CHILD - Revelation 666 - The Curse Of DamnationDIMMU BORGIR - Enthrone Darkness TriumphantDIMMU BORGIR - Spiritual Black DimensionsDIMMU BORGIR - Puritanical Euphoric MisanthropiaKHORS - ColdGERM - WishGERM - LossALGHAZANTH - The Three-Faced Pilgrim

Partager cette chronique

Autres chroniques