ABYSSOS

Fhinsthanian Nightbreed

Deuxième et dernier album des Suédois d'ABYSSOS, Fhinsthanian Nightbreed reprend là où s'était arrêté le duo : un Black Metal bien imprégné d'influences Death et mélodiques à la DISSECTION, avec la présence intelligente de touches de claviers çà et là...

Durant plus d'une heure de musique, ils nous dévoilent ainsi encore une fois des structures claires et limpides, agrémentées de riffs ciselés et de plusieurs bons breaks. Les guitares, au cœur de la musique, s'insèrent très bien dans une musique spécialement conçue pour elles, et un son assez froid qui convient bien. Le niveau technique est toujours de qualité, les efforts dans la construction musicale sont bien là. Ajoutons que les claviers interviennent en break, comme sur le premier album, tels sur l'instrumental au piano du 4e morceau ou aux claviers du 6e morceau, tout comme les ajouts très ponctuels de voix féminine et de voix claires (masculines).

Au niveau du rendu des compositions, le niveau est de qualité, mais rien de transcendant. Quelques longueurs se font sentir plusieurs fois, sans jamais qu'elles soient suffisantes pour décrédibiliser les morceaux, ni l'album. Tant mieux !

Mais ce sont encore les parties de claviers qui offrent les meilleures mélodies, c'est un peu dommage finalement car le rôle des claviers est bien trop limité. Un break comme celui qui arrive dans la deuxième partie du 5e morceau, est typiquement un moment qu'on aurait aimé voir plus souvent, au coeur même des morceaux plutôt qu'en interludes.

Un petit regret aussi pour le visuel qui pâtit d'un manque évident de finition. Il s'y prête pourtant et la pochette, bien que trop syncrétique, dévoile une ambiance gothique teintée de couleurs ternes qui aurait pu donner lieu à un ensemble bien agréable. Hélas, les espoirs s'arrêtent là : pas de « dessous de CD », un livret assez pêle-mêle et aucun sens de l'homogénéisation. Les rares photographies présentes dans le livret sont néanmoins bien faites. Pour ce qui est de l'ambiance, j'en suis réduit à me répéter par rapport au premier album : ce n'est pas foncièrement mauvais, mais le style ne permet pas de faire beaucoup mieux.

Un album dans la lignée du premier qui ne décevra donc pas ceux qui ont aimé celui-ci et qui met en avant des qualités formelles indéniables.

par Baalberith, le 22/12/2012

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Death Metal recommandés

BESTIAL WARLUST - Blood and ValourABIGOR - Channeling The Quintessence Of SatanTERRODROWN - Colonize And RegulateLORD BELIAL - Enter The Moonlight GateBORGIA - Promo MMVIIZYGOATSIS - Satanic Kultus - Unholy Desecration (S.K.U.D)HYPERION - Seraphical EuphonyDISSECTION - Storm of the Light's BaneEVOHE - Tellus MaterSEELENTOD - The Ageless DynastyCRADLE OF FILTH - The Principle Of Evil Made FleshDISSECTION - The Somberlain

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

ZWARTPLAAG - HaatstormBELENOS - L'ancien TempsYOUR SHAPELESS BEAUTY - Sycamore GroveYOUR SHAPELESS BEAUTY - My Swan SongFAR BEYOND - An Angel´s RequiemANOREXIA NERVOSA - Redemption ProcessASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .HORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .LIMBONIC ART - In Abhorrence DementiaHECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent MassacreHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...

Partager cette chronique

Autres chroniques